Biographie GIORDA

En quelques mots

Patrice Giorda est né à Lyon en 1952. Remarqué très tôt, notamment dans la sélection internationale de la XIIIème Biennale de Paris en 1985, il n’a cessé d’affirmer sa singularité de peintre au sens classique.
Sa figuration, loin des avant-gardes qui tournent le dos à la Peinture, demeure néanmoins absolument contemporaine. Sa représentation symbolique de la nature ou de l’homme dépasse les simples paysages, scènes, portraits ou natures mortes. La réalité est enrichie par la mémoire et la permanence d’une quête que Giorda qualifie comme un « creusement de l’être ». Avec une grande exigence formelle, spirituelle et poétique, Patrice Giorda mêle réel et imaginaire, universel et singulier. Il accorde l’inaccordable : les beautés éclatantes de la lumière et des couleurs et la profondeur des ombres de la solitude.

Dates clés

► En 1980, première exposition chez Jeannine Bressy à Lyon.
► En 1982, rencontre avec Daniel Templon. Il s’ensuivra une collaboration d’une dizaine d’années jalonnées d’expositions à Paris, en Suède, aux Etats-Unis et diverses biennales et foire internationales d’art contemporain.
► En 1984, séjourne un an à Florence.
► A partir de 1992, expose à Naples, à Dresde, à Lyon avec Patrick Martin et à Nice avec Pierre Colt qui le présente régulièrement à la FIAC.
► A partir de 1997 travaille avec Véronique Smaggh à Paris, Alice Mogabgab à Londres et Beyrouth, Olivier Hough à Lyon et Serge Emiliani à Dieulefit.
► En 2000 séjourne au Portugal pour peindre une série de 27 panneaux d’azulejos sur les fables de La Fontaine.
► En 2007 expose chez Yves Guigon à Paris.
► Travaille actuellement avec Patrice Steffan sur Lyon, et Michèle Emiliani à Dieulefit.
► En 2015, exposition « L’espace de la lumière 1983-2015 » où une cinquantaine d’oeuvres grand format du peintre occupent pour trois mois l’Hôtel de Région (Lyon).

English VERSION

Patrice Giorda was born in Lyon 1952. Spotted very early on, notably among the international selection at the XIIIth Paris Biennale in 1985, he has constantly made his personal mark as a painter in the classical sense.
Although far removed from the avant-gardes that turn their backs on Painting, his figurative art nevertheless remains absolutely contemporary. His symbolic representation of man and nature goes beyond straightforward landscapes, scenes, portraits or still lives. Reality is enriched by memory and the permanence of a quest described by Giorda as a “delving into one’s being”. Making great formal, spiritual and poetic demands, Patrice Giorda blends the real and the imaginary, the universal and the singular. He brings harmony where harmony should not be possible – between the blazing beauty of light and colour and the depths of shadow of solitude.
photo-expo2